Prières de Mamita

6. oct., 2017

Marie ! O ! toute belle ! Sainte mère de Dieu,
Je viens te rendre grâces et te dire en ce lieu,
Où je t'ai suppliée,
Merci pour les merveilles dont tu m'as comblée !

Marie ! O ! toute belle ! En regardant ma vie,
Je te vois au détour de tous mes longs chemins,
Tu présentes l'amour entre tes mains bénies,
Sous les traits de ton fils dont l'éternelle offrande
Interpelle à jamais mon coeur de pélerin,
Et me poussse à crier ma Foi toujours plus grande.

Marie ! O ! toute belle ! Aux heures de souffrance
Alors que la tristesse éclate dans les pleurs,
Tu poses ton regard, tu souris en silence,
Tu mets sur le chemin des signes d'espérance,
Arrachant une épine et posant une fleur.
Ainsi d'épine en fleur et de fleur en épine,
A travers les cailloux, on marche sur tes pas,
On trébuche parfois, on se retrouve en bas,
Mais ta main nous relève, O ! tendresse divine !
Et pour chaque faiblesse et pour chaque douleur,
Tu nous fais faire un pas de plus vers le Seigneur.
Dans un "MAGNIFICAT" s'élève ma prière
A ton fils bien-aimé, pour glorifier son nom,
Car il a fait pour moi resplendir sa lumière
Il a comblé mon coeur, et posé sur mon front
Le rayon plein d'espoir de la grande promesse.
Marie ! O ! toute belle ! En un chant d'allégresse
Humblement, je me dis, Servante du Seigneur,
Et je passe par toi, pour lui donner mon coeur !

Antoinette Gendron-Pinçon
27. sept., 2017

Je te salue Marie ! Ô Vierge toute pure !
De la gloire de Dieu tu es temple sacré,
Tu montres la lumière à tous les consacrés
Je te salue Marie ! Ô Vierge toute pure !

Je te salue Marie ! Disciple du Seigneur,
Toi, première appelée au service d'église,
Dès le commencement tu nous étais promise
Et tu nous a ouvert la porte de ton coeur,
Je te salue Marie ! Disciple du Seigneur !

Je te salue Marie ! Modèle de la Foi
Parce-que tu as cru tu es toute puissante
Et tu répands au loin la source jaillissante
D'un océan d'amour qui passe par la Croix !

Je te salue Marie ! Sacerdoce divin !
A cause de ce "OUI" tu deviens le chemin
Qui conduit d'autres hommes à porter dans le monde
Au nom de Jésus-Christ l'amour de tous nos frères,
Ils annoncent le Christ, vivant, ressuscité,
Celui dont tu te fais la sainte volonté,
Leur vie se fait offrande en marchant sur tes traces...
Ô Vierge de lumière !
Que la paix les inonde !
Pour eux je te salue Marie, pleine de Grâces !

Fête de la présentation,
28/11/85

Antoinette Gendron-Pinçon
15. sept., 2017

Mère de toute joie, espoir de toute peine
S'il arrive parfois qu'en pleurant je me traîne
Un long regard vers toi vient réchauffer mon coeur
Et ton sourire alors efface toute peur !

Veux-tu que près de toi, pendant ce temps béni
Où l'amour de ton fils va nous être redit,
Je refasse avec toi, le chemin du calvaire
Pour apprendre de toi l'offrande d'une mère !

Tu me diras, Marie, que le poids de la Croix
Est souvent allégé par un acte de Foi
Puisque par la tendresse infinie de Jésus
L'amour chez le pécheur, a repris le dessus.

Un larron converti accueille l'espérance
Il reçoit le pardon, la paix, la délivrance,
Pendant que toi, Marie, tu deviens notre Mère
Et, par le don de Dieu, nous devenons des frères.

Tout l'amour maternel que tu veux partager
Te rend présente au Monde que tu veux changer.
Change mon coeur aussi Marie je te le donne
En espérant qu'il s'ouvre à ce qui m'environne

Marie, Ô Notre-Dame, Ô Mère des douleurs
Comme au pied de la Croix, tu maîtrisais tes pleurs
Pour tourner ton regard vers l'angoisse du Monde
Enveloppe ma vie dans une paix profonde,

Qui me libère enfin de tout ce qui est "moi"
Pour rencontrer ton fils, et le suivre avec Toi !

24 février 1987

5. sept., 2017

Père !
Si c'est possible, éloigne ce calice !
Pourtant, qu'il me soit fait selon ta volonté...
C'est bien dans ce jardin, celui du sacrifice
Que tu m'attends, Seigneur, de toute éternité.

Tu dis :"Je t'ai aimée d'un amour éternel !"
Oui Seigneur, Tu as fait "Alliance" avec moi
Comme avec Israël !
Et tu m'as relevée au son des tambourins,
Changeant mon deuil en joie
Consolant mes chagrins.

Mais je n'ai pas fini de "gravir la hauteur"
De ta Bonté Seigneur !
Tu dis à ceux qui veulent venir à ta suite
"Chargez-vous de la Croix !"
Bien souvent j'ai dit "OUI" et puis j'ai pris la fuite
Terrassée par l'effroi !

Car la Croix était lourde, et si long le chemin
Que désespérément, j'avais lâché ta main...
Mais je pensais alors à la Cananéenne
qui reçut, non les miettes, mais le "pain" tout entier
Comme elle j'ai osé longtemps te supplier
Jusqu'à ce que Tu viennes...
C'est pourquoi je m'installe au creux de ton Pardon
Car tu as effacé mes heures d'abandon.

Je voudrais te louer pour tant d'années d'amour
Où j'ai vu s'effeuiller dans le même jardin
D'abord timidement la rose du matin
Puis celle de midi, colorée de souffrance
Et pourtant devenue, rose de l'espérance !

Maintenant voici l'heure où le soleil descend
Et la rose est tâchée par des "gouttes de sang"...
Par des "larmes cachées" je te bénis Seigneur !
Je veux bien continuer avec Toi le voyage
En vraie fille de Dieu, en enfant d'Israël.
Je puiserai ma force au coeur de ton Message
Qui dit : "Je t'ai aimée d'un amour éternel !"

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)