26. mai, 2013

SI LE GRAIN NE MEURT !

Saurions-nous le mal sans avoir le bien ?
Et sans la révolte aurions-nous envie
De monter les marches de l'espérance ?
Connaître le"tout" c'est être le "rien"

Et sans le désert où serait la vie ?
Et sans la souffrance aurions-nous la joie ?
Sans la solitude où est la présence ?
Et sans la barrière, ouvre-t-on la voie ?

Sans être "petit" saurions-nous grandir ?
Pourrions-nous sourire, sans larmes amères ?
Vivre tout cela, c'est aussi mourir...
Mais c'est dans la nuit que vient la lumière.

Si le grain ne meurt au fond de la terre,
Adieu la moisson pour les lendemains...
Mais l'homme attaché au bois de la Croix
Après la douleur de ces longs chemins,
Attend la naissance au creux de sa Foi !


Méditation sur la souffrance
6 mars 1986

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)