25. mai, 2013

RESURRECTION !

Verse l'amour à flots sur le jour qui se lève,
Réchauffe chaque pas au sable de la grève,
Habille tout instant d'un manteau de douceur,
Donne à chaque regard la tendresse du coeur,
Et l'homme à son matin,
Dans un acte de foi,
S'avancera vers toi.
Tu seras le "chemin".

Verse l'amour à flots sur les hommes en peine !
Fais entendre à chacun le discours de la Cène,
"Aimez ! Comme moi-même je vous ai aimés !"
Alors s'éclairera la route des "paumés"
Et L'homme au coeur nouveau,
D'un geste fraternel,
Pour répondre à l'appel,
Fera le monde beau !

Verse l'amour à flots au seuil de ma demeure
Pour que j'essuie les larmes de celui qui pleure.
Glisse au creux de ma main la clé de l'amitié,
Débloquant la serrure au coeur du prisonnier
Et l'homme, à deux genoux,
Se baissant jusqu'à terre,
Embrassera son frère,
Et le mettra debout !

Verse l'amour à flots dans la cour de l'usine
Sur les chantiers divers, à l'entrée de la mine
Partout où le travail a fatigué le corps,
Partout où se répète un inlassable effort,
Et l'homme, serviteur,
Aura construit le monde
La joie sera profonde
Autour de son labeur !

Verse l'amour à flots près du lit des souffrants,
Viens étancher la soif des malades fièvreux,
Mets un baume de Paix sur un corps douloureux
Et referme tes bras sur nos frères mourants.
Et l'homme, avec ses pleurs,
Eteindra la souffrance
En disant l'espérance
Au creux de la douleur !

L'amour, ainsi versé, atteint la dimension
de la Résurrection.

27 avril 1986

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)