25. mai, 2013

PRIERE D'UNE AIDE-SOIGNANTE

Seigneur ! je te connais un peu...
Peut-être pas du tout...
Ou bien je te connais beaucoup...
Mais, Toi, ce que tu veux
c'est que je te rencontre au cours d'une journée.

Moi, je n'ai pas souvent le temps d'une prière,
Mes heures de travail sont toutes occupées,
Alors dès ce matin, je te donne mes pas
Qui vont marcher, courir pour servir les souffrants,
ceux que tu m'as donnés
Parce qu'ils sont mes frères
Et que je vais aimer par chacun de mes pas
qui finiront un jour par me conduire à Toi !

Je te donne mes bras, je te donne mes mains,
Ils ont pour chaque jour à suivre ton chemin,
Ils vont lever, porter, redresser, retenir
Les frères douloureux que je dois soutenir.

Donne à ces mains, ces bras, une infinie douceur
Donne leur la fraîcheur
Qui transforme le feu d'une longue souffrance
En un souffle léger qui chante l'espérance !
Je te donne ma voix, qu'elle soit réconfort,
Musique de tendresse, berceuse qui endort
Au moins pour un instant, mon frère douloureux.

Alors si je n'ai pas le temps de te prier,
Si j'ai pu t'oublier
A travers tous ces gestes vécus chaque jour
Que mes frères souffrants redécouvrent l'amour.

Et si je n'ai pas su, dans mon indifférence
Me rappeler ton Nom,
Je les regarderai pour trouver ta Présence
Car ton Nom
C'est l'Amour !

Hôpital d'Evron
Février 1988

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)