25. mai, 2013

PRIERE A NOTRE-DAME DE PONTMAIN

Rappelle-toi, Marie, il y a cinquante ans,
Un jeune brécéen qui marchait sur la neige
Avançait lentement sur un très long chemin
Pour mieux te rencontrer sous le ciel de Pontmain !
Chaque pas douloureux se voulait une "offrande"
S'unissant à la foule de plus en plus grande
Et l"Ave Maria" en hommage à la Vierge
Exprimait par le chant d'une ardente prière
L'amour du pèlerin pour toi, Marie, sa Mère !
Rappelle-toi, Marie, ce pieux pèlerinage
Accompli par amour, par un jeune homme sage
Qui portait dans son coeur le plus ardent désir
De recevoir de toi, le don de l'avenir...
et lorsqu'il t'implorait, Marie, Ô Notre-Dame,
Il cherchait au lointain un visage de femme,
Celle à qui, pour toujours, il unirait sa vie
Pour fonder, devant Dieu, une douce famille
Où l'Amour chanterait dans les berceaux fleuris
Avec le gazouillis des garçons et des filles...
Emporté par l'espoir de ce foyer de rêve
Le jeune homme grisé te répétait sans trêve :
"Je vous salue Marie !"
Aujourd'hui, Notre-Dame, à deux nous te prions
Et c'est dans notre coeur qu'ensemble nous vivons
Le souvenir ardent de ce pèlerinage
qui devint le départ d'un mystérieux voyage
Ô Vierge de Pontmain !
Sois avec nous toujours, jusqu'au bout du chemin,
Regarde les enfants que Dieu nous a prêtés
Pour en faire des hommes et des fils de Dieu !
Ta tendresse, Ô Marie, nous a réconfortés
Aux heures difficiles, aux moments anxieux !
Toi qui montres la Croix
Dans le Ciel de Pontmain
Veille sur ceux qui souffrent, conduis-les par la main
Toi, la Vierge aux étoiles, allume un peu de joie
Et redresse la voile du bateau qui chavire.
Au visage attristé, redonne le sourire
Ô Vierge de l'Amour ! Toi qui fus mère aussi
Partage les soucis
Des grands et des petits qui sont dans notre coeur,
Ils attendent de Toi, des miettes de bonheur
Au long de chaque jour, je te salue Marie !
Pour les foyers unis, ceux blessés par la vie !
Chaque "Ave Maria" murmure leur prénom
Et nous te les donnons :
Enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants,
Parents et grands-parents,
Les amis de chacun. Veille sur tous nos frères
Ensemble guide-nous toujours vers la lumière
Afin que chaque jour, en marchant pas à pas,
Avec plus de tendresse et toujours plus d'amour
Papy et Mamita
En se donnant la main, chantent :"Magnificat ! "

17 janvier 1997

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)