25. mai, 2013

FAIS CE QU'IL TE DIRA !

Ô Mère des douleurs !
Du plus profond de moi ma prière t'appelle,
Et si je suis venue prier dans ta chapelle
C'est qu'au fond de mon coeur
Une angoisse nouvelle aujourd'hui se dessine
Et je n'ai plus que Toi, Ô Vierge de l'Epine
Pour essuyer mes pleurs !

Ce soir, je viens à Toi, en ce temps de Noël
Tu regardes l'Enfant que tu as mis au monde...
Que sera-t-il un jour, ce fils, Emmanuel ?
Il te faut Notre-Dame, une Foi si profonde
Pour entendre en ton coeur ces choses que tu gardes,
Qui te font entrevoir au loin déjà la Croix.
Je suis maman aussi, comme toi je regarde
Et plus j'ouvre les yeux, plus ma douleur s'accroît...

Que va-t-il se passer au cours de ce voyage
Où rien n'est programmé, où tout est sans visage ?
Y-a-t-il un chemin traversant le séjour
Où l'Amour triomphant deviendrait le plus fort
Et guiderait les pas vers l'asile du port ?
Est-il un océan au bout de cette plage
Où l'aurore de Paix couronnerait le jour ?

Et voici ta réponse, Ô Vierge de l'Epine
En me montrant ton Fils, tu dis comme à Cana
"Fais ce qui'il te dira"
Alors, ouvrant mon coeur à la grâce divine,
Je fais place au Seigneur pour tous les lendemains
Et je marche avec Lui, sans savoir le chemin !

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)