25. mai, 2013

PASTEURS, LEVEZ-VOUS !

Ouvrez grande la porte de la bergerie
Et jouez de la flûte !
Réveillez la torpeur de bergers endormis
Et continuez la lutte !

Vous qui n'avez pas peur
De changer votre coeur,
Avancez sur la route éclairée de jeunesse,
Demain il fera beau
Sur un chemin nouveau
L'Eglise fleurira dans le chant des guitares
Et des groupes d'enfants
Ouvriront en chantant
Des allées d'espérance,
En devenant adultes au vent de l'Evangile,
Ils formeront un monde où plus rien ne sépare
Des être enrichis de par leurs différences...

Pasteurs, levez-vous !
Vous êtes peu nombreux
Mais vous avez gardé un parfum de jeunesse
Qui suscite alentour
La naissance attendue de cette vie nouvelle
Que votre témoignage en permanence appelle !

Pasteurs, levez-vous
Sur un chemin montant et souvent douloureux
Vous avez fait le choix de vivre en solitaire
Mais cette solitude explique son mystère.
Parce-que vous avez, autrefois et toujours
Choisi de tout quitter...
Dans cette volonté
Apparaît ce "Quelqu'un" qu'il faut bien reconnaître
Comme un être vivant, un serviteur et maître.

Pasteurs, levez-vous !
Eclatez votre coeur !
Et l'Eglise bâtie à travers votre offrande
Sortira de la nuit,
Le soleil brillera et la foi sera grande
Portée par la semence
En des jardins d'enfance !
Pasteurs, levez-vous !

Antoinette Gendron-Pinçon (Mamita)