4. avr., 2018

Présentation

Lundi 26 mars 2018

Bonjour,

Je m'appelle Françoise et je suis administratrice de ce site depuis plus de 5 ans. Si je me suis découvert ce "talent" de webmaster c'est à partir de mon envie de communiquer, tout d'abord avec les habitants de mon quartier puis pour répondre aux besoins de l'Association des Pêcheurs et Plaisanciers de Lancieux dont je suis secrétaire.

Je me suis rendue compte très rapidement que via cet outil, que le Pape François considère comme "un Don de Dieu" qui permet l'évangélisation, je pouvais développer mes dispositions pour l'écriture et la photographie afin d'exprimer tout ce que je souhaite partager !

En effet, j'ai très vite utilisé mon site pour y mettre les informations que j'aurais souhaité trouver concernant la vie de la paroisse. Par la suite, voyant l'intérêt suscité par ces annonces et à la demande de plusieurs personnes, j'ai décidé de créer un site entièrement destiné à notre Paroisse.

C'est tout à fait librement qu'on me laisse gérer ces pages c'est pourquoi j'essaie de les rendre utiles, agréables et faciles à utiliser même par les personnes peu expérimentées en informatique. Il suffit de cliquer sur les titres situés sous les pavés de la page d'accueil pour accéder directement aux informations recherchées.

J'essaie en premier lieu de mettre les informations qui concernent toute la paroisse :

  • Saint du jour
  • Agenda Paroissial
  • Messes dominicales
  • Catéchèse
  • Actualités...

Mais également des sujets qui m'intéressent particulièrement et que je souhaite partager comme "Prières sur mes chemins de femme" que sont "La Samaritaine" et "Sentiers d'Evangile" écrites par ma maman entre les années 80 et 2000. Ces prières sont des poèmes de méditation à partir des évangiles et bien que je les connaisse depuis longtemps, j'en découvre chaque jour la portée ! J'ai pu constater que sur toutes ces années plusieurs ont été réalisées au moment de la Semaine Sainte et selon le souhait qu'elle avait évoqué une quinzaine de jours avant sa mort "Ce serait beau de mourir le Vendredi Saint", elle s'est éteinte le Vendredi Saint 2 avril 2010, entourée de toute sa famille.

La grande admiration que j'avais pour maman m'a laissé longtemps un sentiment de frustration car, me comparant à elle, je me sentais nulle ! Cependant j'ai découvert que si je n'avais pas son talent pour écrire des prières, j'avais une autre façon d'exprimer ma Foi à travers ce site internet. Lorsque plusieurs personnes admirent mon talent pour l'informatique, je m'aperçois que c'est un don que j'ai reçu et que je n'y suis pas pour grand-chose ! Il me semble que chacun de nous a reçu un "talent" et qu'il est important de le faire fructifier quel qu'il soit. Ce peut être pour la poésie, pour la peinture, pour la musique mais aussi pour la cuisine, le ménage, l'attention aux autres, l'accueil des plus démunis etc., et pas un don n'est plus important qu'un autre comme dans une chorale où toutes les voix sont importantes, même si individuellement certaines sont plus mélodieuses, ce qui compte c'est cette harmonie qui résulte du mélange des voix.

Ainsi aucun être humain ne devrait se sentir nul ! Comme dit le Pape François :"Personne n'est assez pauvre pour ne rien avoir à donner, on peut toujours donner un sourire". Certains vont même jusqu'à donner leur vie à l'exemple du Christ ! Nous l'avons vu récemment avec ce Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame qui n'a pas hésité à donner sa vie pour en sauver une autre ! Lui qui s'était converti il y a quelques années et qui préparait son mariage pour le mois de juin prochain, a tout simplement vécu l'Evangile de Saint Luc (9,24) "Celui qui perd sa vie à cause de moi, la sauvera". Et nul doute qu'il a gagné la sienne !

Nous n'avons bien sûr pas tous à donner notre vie de cette façon mais il y a tant de moyens de donner de l'Amour ! A chacun de trouver ce qu'il peut donner !

Notre paroisse a subi dernièrement quelque bouleversement et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. Les neuf relais qui la composent sont très disparates. Ceux du Sud sont principalement situés dans les terres et ceux du Nord plus près de la mer ce qui occasionne des façons de vivre avec des points de vue différents. Mais le moment n'est-il pas venu pour que "ce qui nous unit prenne le pas sur ce qui nous oppose ou nous divise ?" A l'image d'un orchestre où les instruments les plus insignifiants sont essentiels pour mettre en valeur un solo de violon ou de piano, ou encore comme dans un tableau, les ombres sont essentielles pour faire ressortir les couleurs et donner du relief à l'ensemble, chaque personne, quelle qu'elle soit, est essentielle pour construire une vie fraternelle dans notre paroisse.

En cherchant ce qu'il pouvait y avoir de commun dans nos divers relais, j'ai constaté que chacun était traversé par un cours d'eau plus ou moins important qui convergeaient tous vers la mer. Vous connaissez ce proverbe : "Les petits ruisseaux font les grandes rivières", j'aime à imaginer ces cours d'eau, représentant chaque relais comme les eaux vives qui alimentent notre paroisse c'est ce qui m'a donné l'idée de réaliser cette image représentant notre Maison Paroissiale comme le lieu qui rassemble toutes ces "Eaux Vives"que nous sommes. Il me paraît important de trouver un nom qui rassemble ! J'ai ajouté, pour donner un peu de relief et de couleur, le symbole du Synode que j'imagine comme une croix rayonnante avec une branche verticale représentant les 3 relais qui composent Beaussais sur Mer et 6 petites représentant les 6 autres relais.

Je tiens à préciser que ceci n'est que mon avis personnel et que c'est une proposition pour donner un nom à notre Maison Paroissiale. Bien sûr, d'autres personnes peuvent avoir d'autres idées et pourquoi ne pas les soumettre à un vote lors de notre Assemblée Paroissiale du 14 avril ?

Je vous rappelle à ce sujet les 3 thèmes choisis par les équipes synodales de notre paroisse :

  • Former des fraternités (LS 8)
  • Les jeunes dans la liturgie (LS 16)
  • Créer du lien (LS 21)

En ce qui me concerne, je considère que les 2 premiers thèmes sont davantage ciblés, alors que le dernier est beaucoup plus vaste. Il s'agit en effet, de créer du lien entre les paroissiens des différents relais, mais également entre les paroissiens pratiquants et non pratiquants, créer du lien entre les différentes fraternités, entre les jeunes et les moins jeunes, entre tous les habitants qui vivent sur l'ensemble de la Paroisse. Et je considère que la Maison Paroissiale est un outil extraordinaire pour créer ce lien. Comme son nom l'indique, elle appartient à tous. C'est le signe qui m'est apparu lorsque, le jour de la remise des clefs, j'ai pu voir et photographier un double Arc-en-Ciel semblant relier l'Eglise et la Maison Paroissiale, comme le symbole de l'alliance qui relie Dieu à son Peuple !